Un incendie qui s’est déclaré à Yimbaya (Matoto), ce dimanche 15 novembre aux environs de 6h, dans la famille d’un cadre de l’office national du tourisme (ONT), a fait plusieurs victimes et causé d’importants dégâts matériels.

Les victimes, il s’agit de la mère de famille, qui était en état de famille, une fillette et une autre femme.

Les témoignages que nous avons eus sur le terrain, indiquent que l’incendie s’est déclaré après que l’électricité soit revenu à la suite d’une coupure.

D’après Alpha Camara, «le mari n’était pas à la maison. Il est sorti très tôt. Il se rendait à Dubreka. C’est en route, il a été appelé pour lui dire que le feu a pris sa maison. Il a fait demi-tour. Arrivé ici, n’eût été l’intervention des forces de l’ordre et des citoyens, il a directement failli rentrer dans la maison. Il a fait une crise et on l’a conduit à l’hôpital de la base militaire. Une fois là-bas, il insistait toujours à demander si sa famille est à la maison. Pour le calmer, on lui a dit que rien n’est arrivé à sa famille. Il a refait une crise».

Jusqu’aux environs de 9h, Alexis Diallo qui était à l’hôpital, n’était pas informé du décès de ses proches.

Sur place, le maire de la commune de Matoto, Mamadouba Toss Camara, a parlé de désolation : «C’est un sentiment de tristesse et de désolation de voir des citoyens succombés suite à un incendie, dont on ne connaît pas la source d’abord. Je remercie tous les citoyens, voisins, l’implication de l’autorité du quartier, les services de la protection civile et de sécurité, mais aussi l’armée. Qui une fois informés, n’ont ménagé aucun effort pour venir sauver des vies.»

«Malheureusement, nous avons enregistré pour le moment 3 morts. J’aurais appris qu’il y a avait une femme en état de famille. Donc ce qui fait 4 morts. Je prie le bon Dieu, que ce genre de chose ne se répète plus dans notre commune. Et je prie que la terre leur soit légère», a imploré le maire.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com