Le FMI (Fonds monétaire international) entend débloquer  110 millions de dollars pour accompagner la Guinée dans le cadre de la lutte contre l’épidémie Ebola. La mission  du département Afrique FMI  est actuellement  en Guinée  pour s’enquérir des réalités d’une économie malmenée par une maladie il y a plus d’un an et qui a fait deux mille morts.

Des appuis pour soutenir le développement de la Guinée, le fonds monétaire international ne lésine pas sur les moyens. La délégation du département Afrique du FMI  a découvert après son audience avec le président de la République et au cours d’une conférence de presse animée ce jeudi  que l’économie guinéenne a besoin d’être boostée.

L’institution de Breton woods décide même de penser aux autres pays  touchés par Ebola en y injectant 390 millions de dollars. ”L’objectif de ma visite a été de constater de moi-même les efforts que le gouvernement est en train de déployer pour arriver à Ebola zéro. Au cours de cette visite, j’ai eu  des discussions très fructueuses avec des personnalités, les membres du gouvernement, les députés et la société civile ” a affirmé Abébé Selassié, directeur général adjoint du département Afrique du FMI.

Le gouvernement guinéen s’apprête  à participer à la conférence des bailleurs de fonds qui se tiendra au mois d’avril à Washington. L’économie  a subi une dure épreuve. Obtenir d’éventuels financements pour les  grands projets de redressement  n’est  pas à exclure au cours de cette rencontre aux Etats Unis.

Mohamed Diaré souligne que: ” Nous avons besoin d’apporter de soutien aux secteurs privés, nous avons besoin d’accompagner  à travers les transferts sociaux certaines couches défavorables maintenant et nous avons besoin également  d’appui, d’assistance  budgétaire liée aux pertes des recettes maintenant.”

Le soutien du FMI à la Guinée renforce davantage le programme de revue de facilité élargie de crédit de 2014/2015 .

JB.