Eugène Kossi Locoh de l’Université Mercure International (UMI) a été installé à la tête du Collège des étudiants des universités privées de Guinée (CEUPG). Durant un an, il aura la responsabilité de diriger les étudiants des universités privées guinéennes. Cette cérémonie de prise de fonction a eu lieu dans l’enceinte de ladite université sise à Kipé (Ratoma), ce mardi 10 mars 2020.

C’est Madame Tounkara Mariam Diallo, fondatrice de l’Université Mercure International, qui a souhaité la bienvenue aux invités à travers un discours dans lequel elle a planté le décor. ‘‘L’occasion qui nous réunit aujourd’hui est une occasion à célébrer. A célébrer pourquoi ? Parce que nos enfants que nous avons en charge d’éduquer, de former, aujourd’hui sont des leaders. Ils sont des leaders qui se sont constitués en équipe et aujourd’hui, ils ont une structure que nous avons le droit et le devoir de respecter’’, a-t-elle déclaré.

Et de poursuivre, « Nous les fondateurs de nos universités privées, nous sommes des personnes, des hommes et des femmes engagés dans le développement de notre pays. Et la meilleure façon que nous avons trouvée pour contribuer au développement de notre pays c’est d’aider nos enfants à se développer, d’aider nos enfants à devenir des hommes et des enfants d’honneur, à s’accomplir et à remplir leurs vies », a expliqué Mme Tounkara Mariam Diallo.

Après le discours de bienvenue des responsables de l’université, c’est le président sortant de la CEUPG, Sidikiba Condé, qui a pris la parole pour son discours d’adieu à la tête de cette structure. Dans son intervention, Sidikiba Condé a prodigué de sages conseils aux membres du nouveau bureau.

« On ne quitte jamais un fauteuil avec un cœur meurtri. Je le rappelle tout le temps. Lorsqu’on doit quitter la fonction de président, si nous savons qu’on a fait un bon travail, on cède le pouvoir avec joie et bonheur. Et aujourd’hui c’est avec joie et bonheur que je prend part à cette cérémonie… le collège des étudiants des universités privées de Guinée a toujours été là et est toujours là pour défendre les étudiants des universités guinéennes », a-t-il déclaré tout en rappelant quelques actions réalisées sous sa mandature.

De son côté, le président entrant, Eugène Kossi Locoh, a remercié ses amis étudiants pour la confiance ; avant de faire savoir qu’il est ‘‘conscient de toute cette (…) et je mesure en même temps les défis qui m’attendent. Je m’engage à œuvrer inlassablement, à y faire face et à les relever avec l’appui des présidents des universités privées pour le bien-être des étudiants », a souligné le nouveau président du CEUPG.

« L’accent sera mis sur la transparence et la performance, c’est dire que la responsabilité de chacun est nécessaire. Pour y arriver, il est nécessaire voire indispensable de mettre en place des politiques (…) pour assurer la mise en œuvre de nos engagements. La porte du CEUPG reste ouverte pour tout le monde. Car c’est ensemble que nous pouvons relever ce défi », a renchéri, Eugène Kossi Locoh.

Il faut noter la présence à cette cérémonie de plusieurs présidents des universités privées de Guinée ; et la séance a été présidée par Madame Nènè Houdia Baldé, présidente de l’association des fondateurs des universités privées de Guinée.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199