Actuellement, Aggreko fournit l’essentiel du courant électrique à Conakry : 50 mégawatts dispatchés en cinq sorties. Le hic est que le 19 septembre prochain, le contrat de la société britannique spécialisée dans la location des groupes électrogènes prendra fin. Qu’est-ce que sera la pièce de rechange ? C’est la question fondamentale que l’on pourrait se poser quand on sait que la puissance actuelle de Tombo, selon nos informations, ne dépasse pas les 7 mégawatts.

On sait par ailleurs, qu’une équipe d’experts mauritaniens assistés de techniciens guinéens révisent des groupes de Tombo (24 mégawatts). Et le ministre de l’Energie, M. Idrissa Thiam, est rentré de Chine avec une proposition de location d’un bateau de 100 mégawatts. Selon nos informations ce bateau devrait être installé vers le ‘’Le Petit bateau’’, à Kaloum. Pourrait-il être installé avant le 19 septembre, la fin du contrat de Aggreko ? Pas évident, estiment des techniciens pour qui, en plus de son installation qui ne sera pas du beurre à couper, la consommation de ce bateau (gasoil) coutera les yeux de la tête. C’est dire que le remplacement des 50 mégawatts fournis par Aggreko est pour le moment incertain.

Aziz Sylla     

Publicités

Laisser un commentaire