Béa Diallo, ancien boxeur, désormais homme politique belgo-guinéen, vient d’apprendre le décès de son père en Guinée. Empêché de pouvoir assister à l’enterrement de ce dernier pour cause de Covid-19, Béa est encore plus en colère face au système sanitaire guinéen en particulier et celui africain de manière générale.

“Corona, tu as tué beaucoup de personnes en très peu de temps dans le monde entier. Mon Père est décédé ce vendredi matin non pas du COVID-19 mais d’un AVC, du diabète, de problème respiratoire, globules rouges trop bas, quelle est la vraie raison du décès ? Tu m’as empêché d’être près de lui pour ses derniers instants et aujourd’hui je ne pourrais même pas assister à son enterrement, alors j’espère que nous finirons par te mettre KO et ça sera le plus bel hommage que nous pourrons rendre à tous ceux que tu as emportés directement ou indirectement. Aujourd’hui je suis révolté non pas parce que mon papa est décédé , mais parce que personne n’est capable de me donner un diagnostic correct concernant son décès, pendant plusieurs semaines mon frère s’est battu avec les meilleurs médecins du pays pour le soigner et aucun n’a été capable de faire un diagnostic. Le meilleur médecin au monde ne peut soigner un patient sans un vrai diagnostic et aucun médecin au monde ne peut poser un bon diagnostic sans un Equipement adéquat, sans une formation continue dans sa spécialité. Quand un pays consacre moins de 5% de son budget à la santé et bien je comprends pourquoi les médecins sont incapables de poser un vrai diagnostic. Aujourd’hui sur le certificat de décès de mon père il est indiqué mort pour « Détresse respiratoire. ». Souvent quand on m’annonce le décès d’une personne en Guinée je pose une question : de quoi est-elle décédée ? Toujours la même réponse : il-elle était malade, oui mais malade de quoi ? le docteur a dit il, ou elle était malade.

Alors oui aujourd’hui en 2020 c’est difficile à accepter et ou à entendre. J’espère que ce COVID-19 fera prendre conscience aux dirigeants du continent africain que investir dans le domaine de la santé est une des plus grandes priorités pour ce continent.

Papa repose en paix ! (Béa Diallo sur sa page Facebook)

Corona, tu as tué beaucoup de personnes en très peu de temps dans le monde entier.Mon Père est décédé ce vendredi…

Publiée par Bea Diallo sur Samedi 4 juillet 2020