Au cours d’une conférence de presse, organisée par son département, ce jeudi 23 décembre, Guillaume Hawing, ministre de l’Enseignement préuniversitaire et de l’Alphabétisation a promis d’organiser des examens sans fuite.

Selon lui, « chaque année y a fuites et dès qu’il y a fuite, il ne faut plus parler de la crédibilité des examens ».

C’est pourquoi, « nous allons nous battre autant que faire se peut pour qu’il n’y ait pas de fuite. Nous sommes en train de réfléchir dans ce sens pour mettre en place des mécanismes qui peuvent nous permettre d’organiser les examens sans fuites », a ajouté Guillaume Hawing.

Avant de prévenir : « tout téléphone saisi pendant les examens nationaux, non seulement le candidat est éliminé d’office mais ton année scolaire de l’année prochaine aussi est ajournée. Donc il perd successivement deux ans. »

D’ailleurs le ministre a ordonné l’incinération des téléphones saisis lors des derniers examens nationaux. Les 307 téléphones et une machine calculatrice ont été broyés avant d’être calcinés dans la cour du lycée 2 octobre de Kaloum.

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199