La 4è édition du Salon des entrepreneurs de Guinée (SADEN), s’est terminée dans un réceptif hôtelier de Conakry dans la soirée de jeudi 13 Octobre.

Une note de satisfaction est à retenir pour tous les jeunes entrepreneurs, et futurs entrepreneurs qui ont pris part à cet évènement placé sous le thèmes : « l’entrepreneuriat féminin, moteur de développement socio-économique et de croissance inclusive ».

Durant deux jours, ils ont pu écouter ceux qui ont de l’expérience, parler de plusieurs thèmes allant dans le sens de l’entrepreneuriat et du développement.

A la fin de ce rendez-vous, Sékouba  Mara, président du Comité d’organisation a indiqué que face aux nombreux défis, le SADEN s’est « fixé pour objectif cette année d’offrir des pistes de réflexion pour promouvoir l’entrepreneuriat féminin afin de valoriser les accomplissements réalisés par les femmes dans leur domaine d’activité, partager leur expérience et surtout d’enraciner la culture entrepreneuriale chez elles en Guinée ».

Sékouba Mara

Avant de se dire satisfait du résultat : « Nous sommes très heureux. Comme vous l’avez constaté, l’engouement, le partage de connaissances et d’expériences n’ont pas manqué. Nous sommes à moitié fiers des résultats jusque-là engrangés par le SADEN. »

Par ailleurs, il a remercié les autorités qui ne cessent d’accompagner le SADEN. Avant de promettre de poursuivre le travail : « Nous continuerons parce que nous voulons grandir. Nous continuerons parce que nous voulons accompagner ; parce que nous voulons mettre en place un appui qu’il faut pour les entrepreneurs… »

Ann Dudt

En prenant la parole, la première conseillère de l’Ambassadeur des Etats-Unis, Anne Dudte n’a pas manqué d’apprécier le dynamisme qui prévaut dans la sphère entrepreneuriale. « Je peux dire que les entrepreneurs sont les piliers de l’économie de la Guinée.  Et moi aussi je voudrais remercier le SADEN de soutenir toutes les entrepreneures et  la communauté des affaires », a-t-elle dit.

Le ministre de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, Alpha Bacar Barry, a salué, « le travail de l’équipe du SADEN, pour sa volonté d’offrir depuis 4 ans à la Guinée cette plate-forme d’échange, de partage d’expérience et promotion de l’entrepreneuriat, des entrepreneurs et des porteurs de projet dans notre pays. Le rôle économique des femmes n’est plus à démontrer dans le processus de développement de notre pays et dans le monde. Elles représentent aujourd’hui un levier important de croissance économique et d’inclusion pour des pays comme la Guinée. Moi je dirais aussi, que le fait d’accorder autant d’attention aux femmes entrepreneurs de notre pays est une question de survie. En aidant les femmes, on règle aussi un problème de stabilité et de paix », a-t-il enseigné.

Alpha Bacar Barry

Avant d’inviter les femmes à s’inscrire de plus en plus dans les filières techniques. « Aujourd’hui, le défi majeur du ministère que je dirige, est d’assurer une équité entre les hommes et les femmes par rapport à l’accès à la formation et aux opportunités d’emploi », a-t-il précisé.

Les lauréats du prix entrepreneurs de l’année ont été dévoilés. Il s’agit de BilletFacile, dans la catégorie du digital; de Kakouma Agrotech, dans la catégorie agrobusiness ; The place by Air de fête dans la catégorie, culture et divertissement et le prix spécial est revenu à ZeinaCacao.

Ils recevront chacun 30 millions de francs guinéens et bénéficieront pendant une année d’un accompagnement technique de l’équipe du SADEN.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com