Dans le cadre de la « promotion de l’excellence », M. Abdoulaye Magassouba, ministre des Mines et de la Géologie a procédé à la remise des cadeaux aux lauréats des différents examens de 2019, de la préfecture de Siguiri, en Haute Guinée. Cette remise s’est déroulée en présence du Colonel Moussa Condé, préfet de Siguiri ;   de M. Issa Kouyaté, directeur préfectoral de l’Education par intérim ; de l’honorable Sékou Savané, député uninominal de Siguiri, mais aussi des lauréats et de leurs parents.

Ainsi, le premier et la première des filles au Certificat d’études élémentaires ou examen d’entrée en 7è année, ont reçu chacun, un sac, des fournitures scolaires, un Larousse, cinq cent mille francs guinéens pour le prix de leur tenue de nouveaux collégiens.

Le premier et la première des filles au BEPC ont, quant eux, reçu chacun, un ordinateur, une clé internet et sa recharge de cinq cent mille francs guinéens. Les premiers au Bac, toutes options confondues ont, à leur tour, reçu chacun de la part du ministre des Mines et de la Géologie, un ordinateur, un Larousse, une clé internet et sa recharge d’un million de francs guinéens.

A rappeler que le premier de la République en Sciences Expérimentales, Francis Konomou, vient de Siguiri.

Le ministre lui-même a été 1er de la République aux bacs 1 et 2, option Sciences Mathématiques

 « Le président de la République, Pr Alpha Condé, a demandé à chaque ministre d’être proche des citoyens. Donc, ce don est une directive donnée par le président de la République et son premier ministre. Ce n’est pas fortuit si les ministres s’intéressent aux préoccupations de la population à la base. Ce sont les instructions du président de la République », a justifié le ministre Magassouba.

Siguiri, ville minière, souffre de la déscolarisation. Ici, les enfants s’attèlent plus à l’orpaillage qu’à l’école.

« C’est donc ma façon d’encourager les élèves à aller vers l’excellence. Investir dans l’éducation, c’est le meilleur investissement », a mentionné le ministre.

À noter que Abdoulaye Magassouba a été, lui-même, le premier de la République, successivement aux bacs 1 et 2 des années 1994 et 1995, option Sciences Mathématiques.

LMC

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici