Après la capitale Conakry, le phénomène de kidnapping se transporte à Labé. Le Lundi 13 septembre dernier, une famille déclarait avoir perdu de vue son enfant âgé de 4 ans. 48 heures après, trois présumés auteurs ont été arrêtés par l’escadron de gendarmerie mobile N°8 de Labé et quelques heures après l’arrestation de ces présumés auteurs, l’un parmi eux, a déclaré avoir jeté l’enfant dans un puits, rapporte le correspondant de Guinee7.com sur place

Lundi 13 septembre dernier, Elhadj Ousmane Baldé, âgé de 4 ans, disparaissait aux environs de 15heures de la concession familiale. Selon l’oncle paternel de la victime, près de 5 heures après la disparition de l’enfant, son jeune frère a reçu des appels des inconnus lui demandant une rançon. « Le soir, quelqu’un a appelé mon jeune frère, le père de l’enfant pour lui demander un montant de 50.000.000 de francs guinéens et que passée la nuit du Lundi, ce serait seulement contre un montant de 100 millions que l’enfant sera libre. Après la disparition de l’enfant, un numéro a appelé mon jeune frère lui demandant d’amener un montant de 50 millions de francs guinéens contre la libération de son fils. Mais le numéro ne passait pas tout le moment. C’est ainsi que nous avons alerté les services de sécurité. Mais déjà, toute la famille doutait de l’un de nos neveux qui est récemment revenu du Bénin. Maintenant après des enquêtes que nous avons menées nous-mêmes, nous nous sommes rendus compte que notre neveu faisait partie du réseau. Je lui ai retiré son téléphone. Après vérifications, J’ai trouvé avec lui le numéro qui appelait mon frère pour demander l’argent c’est ainsi que la gendarmerie est venue le récupérer ici », a-t-il narré.

Pointé du doigt, Mamadou Bailo Baldé a expliqué le modus operandi  de l’enlèvement de l’enfant, devant les agents enquêteurs de la gendarmerie. « Depuis mon retour du Benin, je travaille pour Cellou, il a un vidéo-club et un café où il m’a employé, quand je lui ai dit que je veux aller en Europe, c’est lui qui m’a dit d’éliminer un des enfants de mon oncle après quoi, il me fera voyager. Ainsi, le lundi quand j’étais dans ma chambre, le petit, Elhadj Ousmane Baldé est venu me saluer et au même moment, j’ai reçu un appel de Cellou, et je lui ai alors dis que j’étais avec l’enfant. Il m’a dit d’exécuter la mission et après qu’il réalisera sa promesse. C’est ainsi que j’ai pris le petit, je suis allé le mettre dans un puits », a-t-il déclaré en enquête préliminaire.

Le corps sans vie d’Elhadj Ousmane Baldé  a été effectivement retrouvé dans un puits dans l’après midi de ce mercredi 15 septembre.

Mamadou Bailo Baldé et le nommé Mamadou Cellou, un employé d’une banque commerciale de la place, ont été déférés devant le parquet du tribunal de première instance de Labé.

Sam Samoura pour Guinee7.com