La Cour constitutionnelle a validé la victoire du président Alpha Condé à la dernière présidentielle. Avec une légère différence des chiffres donnés par la CENI. Pour la Cour, le président sortant recueille 59, 50% contre 33, 49 %pour son principal challenger, Cellou Dalein Diallo. Celui-ci, selon la CENI était à 33, 50 % et celui-là à 59,49 % des suffrages. Lire ci-dessous l’intégralité de l’arrêt de la Cour constitutionnelle.

ARRET-N°014-du-6-octobre-2020