Après avoir été entendu environ 4 heures de temps dans les locaux de la direction centrale de la police judiciaire (DPJ), à Kaloum, pour avoir accusé le ministre de la Justice, Garde des Sceaux par intérim, Mohamed Lamine Fofana, d’avoir pris part au mouvement de rébellion qu’a connu la Guinée, en l’an 2000, Dr Faya Millimono, président du Bloc libéral (BL), a été déféré devant les juridictions du Tribunal de première instance (Tpi) de Kaloum, dans l’après midi de ce jeudi.

Après plusieurs minutes d’attente, l’avocat du leader politique, Me Faya Gabriel Kamano, a informé devant les micros des journalistes que : « Notre client, Dr Faya Millimono, poursuivi pour diffamation, a été déféré cet après midi, au parquet de Kaloum. Le dossier a été orienté en information. Le juge d’instruction étant absent, on nous a demandé de revenir demain, à la suite de notre demande de mise à disposition ».

Plus loin, il a marqué son incompréhension, en expliquant : « Mais comme nous l’avons dit, pour le moment, nous ne comprenons pas l’intérêt d’orienter ce dossier en instruction, dans la mesure où notre client a regretté les faits ; il a présenté les excuses à la victime qui est le ministre de la Justice ».

Et d’ajouter : « Profitant de vos micros aussi, nous reiterons les même excuses. Mais la procédure etant ce qu’elle est, nous revenons demain, pour voir la suite que le juge d’instruction donnera au dossier ».

A rappeler que les propos dont il s’agit ont été tenus par Faya Millimono lors d’une réunion qu’il a animée à Conakry, le vendredi dernier.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici