Au fort moment de la crise à la Fédération guinéenne de football, Antonio Souaré, à l’époque président de cette fédération, avait laissé croire qu’il était le principal bailleur de fonds du football guinéen. « Depuis que j’ai créé la ligue professionnelle, chaque année, si je ne donne pas l’argent, il n’y a pas de championnat », avait-il lancé.

Quelques temps après cette sortie et au moment où la gestion de l’équipe remplacée par le Comité de normalisation (CONOR), suscite des questionnements, l’on peut relever que cette sortie de celui qui a perdu son « 3è mandat » à la tête de la Fédération guinéenne de football est une supercherie. En témoigne un document consulté par www.guinee7.com. Selon ce document, entre 2019 et 2021, la FIFA a payé un peu plus de 7 millions 196 mille 539 dollars. Soit plus de 68 milliards GNF !

Ces payements concernent « le coût opérationnel, le Forward-projets, le Forward-solidarité équipement, le Forward-solidarité voyage, le Covid ».

Vivement un audit de la gestion de la Féguifoot.

Focus de guinee7.com