Les rappels à l’ordre, les menaces, les sanctions, bref le désordre sont devenus la chose la mieux partagée au sein de la Fédération guinéenne de football. En témoigne la lettre ci-dessous adressée par le comité exécutif à Amadou Tham Camara, président de la commission d’éthique. On se rappelle qu’il n’y a pas longtemps, celui-ci avait demandé à la commission électorale de démissionner. Ce qui n’avait pas laissé de marbre Dorah Koita.

Lire aussi Féguifoot : Le président de la commission électorale suspendu