« L’impact de la COVID-19 sur la digitalisation des entreprises » est le thème sous lequel s’est déroulé, ce samedi 12 décembre, le troisième épisode du Focus SADEN 2021, dans les locaux de l’espace de coworking Toogueda, au quartier Lambanyi, à Conakry.

Au cours de ce troisième épisode organisé par l’équipe du Salon des entrepreneurs de Guinée, en partenariat avec l’Agence belge de développement (Enabel) et la Bourse de sous-traitance et de partenariat (BSTP), des jeunes entrepreneurs ont appris, à travers une conférence et des témoignages, l’importance de la digitalisation pour leurs business.

La conférencière du jour, Baldé Fatoumata Madina, qui est marketing manager, estime que : « COVID-19 est venu pour accélérer le digital. C’est comme si c’était un déclic pour les pays et les entreprises, qui n’avaient pas passé le cap de la digitalisation ».

C’est pourquoi elle conseille à ces jeunes entrepreneurs de faire « de votre de mieux pour faciliter le travail collaboratif en équipe, en utilisant les outils technologiques qui sont à disposition ; essayons de communiquer au maximum pour vendre nos produits à la bonne cible ; faire en sorte que les outils qu’on utilise au quotidien soient faciles à utiliser ».

Quant à Lama Daniel, jeune entrepreneur dans l’informatique, il nous fait découvrir son entreprise. « Nous faisons la sécurité à travers l’installation et la maintenance des caméras de surveillance. J’ai remarqué qu’en Guinée, on est en retard dans ce domaine. C’est pourquoi, j’ai envoyé mon entreprise en Guinée avec mon équipe », informe-t-il.

Après cette séance, Mamadou Hasmiou Diallo, entrepreneur dans l’électricité bâtiment, retient que pour « la digitalisation de nos entreprises, nous devons nous battre afin de mieux vendre nos produits sur le net. La digitalisation offre aux entreprises une grande capacité d’adaptation dans plusieurs domaines, notamment, le travail d’équipe. Ce qui permet de réduire les dépenses de l’entreprise. Je remercie l’équipe du SADEN, qui nous offre cette opportunité ».

Mohamed Bengaly Camara, directeur exécutif du Réseau guinéen des auto-entrepreneurs, pense aussi avoir bénéficié de plusieurs connaissances durant ce focus. « Cette séance est d’une importance capitale pour nous entrepreneurs. De mon côté, ça va apporter une grande importance, surtout, par rapport à la digitalisation au sein de notre organisation. Cela en digitalisant, nos processus d’indentification et de recrutement de jeunes auto-entrepreneurs ».

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com