La formation des journalistes parlementaires tenue à Friguiagbé (Kindia) a pris fin sur fond d’espoir. Car les participants disent avoir bien compris les enseignements donnés. Mais les défis qu’il va falloir relever sont grands. Puisqu’il s’agira d’informer la population sur toutes les activités de l’Assemblée nationale. C’est pour cette raison que des thèmes comme concepts clés de l’Assemblée nationale, sa composition, organisation et fonctionnement, élaboration des lois ont été débattus.

« Cette formation, souligne Safiatou Condé, porte-parole des participants, nous a permis de connaitre l’organisation, la composition et le fonctionnement de l’Assemblée nationale. A l’issue de cet atelier,  nous sommes désormais capables de couvrir les activités de l’institution parlementaire  avec promptitude, efficacité et professionnalisme afin de mieux informer les citoyens. »

Le Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD) est le partenaire technique et financier de l’Assemblée nationale dans une stratégie de communication.

Boubacar 1 BAH, représentant du PNUD à cette formation, dit que son institution appuie l’Assemblée nationale dans plusieurs domaines.

« Cette activité que nous venons de vivre, dit-il, s’inscrit dans la démarche que le programme du PNUD s’est engagé à apporter à l’Assemblée nationale, renforcer la communication entre l’institution parlementaire et la population guinéenne. Il y a plusieurs actions prévues dans cette démarche. La première de ces actions concerne tout d’abord de doter l’Assemblée nationale d’une stratégie de communication. A travers cette stratégie nous allons contribuer également à soutenir la mise en place d’un certain nombre de types de communication dont la formation du personnel télé de la prochaine radio parlementaire, la mise en place d’un site web pour l’Assemblée nationale mais également l’appui à la mise en place du réseau des journalistes parlementaires.»

S’adressant aux participants, Honorable Demba Fadiga, député uninominal de Kindia, a dit que cette formation était opportune : « Au plan de la communication, il faut reconnaitre aussi qu’il y a beaucoup à faire pour assurer de bonnes relations de collaboration entre la presse et l’Assemblée nationale. C’est pourquoi, consciente de vos rôles et responsabilités, l’Assemblée nationale a sollicité et obtenu l’appui du PNUD pour l’organisation de cette session de formation dont le but est de vous permettre d’avoir les concepts et outils de base en matière de communication parlementaire.»

A l’issue de cette formation, les journalistes qui ont pris à cette formation ont fait une déclaration qui doit donner naissance au réseau des journalistes parlementaires de Guinée.

Ce réseau, une fois mis en place, aura pour tâche de faire comprendre à la population le rôle du député et relayer les activités de l’Assemblée nationale. Des défis que ces journalistes s’engagent à relever.

BAH Alhassane, envoyé spécial

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici