Kalifa Gassama Diaby, potentiel remplaçant de Me. Salifou Kébé à la tête de la CENI (commission électorale nationale indépendante)? La question ne se pose plus.

L’ancien ministre a, lors de son passage dans l’émission les Grands Gueules de la radio Espace FM, clairement tranché et ainsi fait taire les rumeurs qui circulent, depuis la mort de l’ancien président de l’institution régulatrice des élections en Guinée.

« Intellectuellement, je ne suis pas le profil pour être président de la CENI, parce que je ne crois pas que le problème de ce pays est un problème électoral. Quel que soit le président de la CENI que vous mettrez, tant qu’on ne se serait pas mis d’accord dans ce pays, sur des principes clairs, avec des volontés politiques manifestes de les respecter, même si vous mettez un ange à la tête de la CENI, il deviendra un ennemi numéro un », a déclaré l’ancien ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté. 

Avant d’ajouter : « la deuxième chose, c’est que je ne suis pas intéressé et je voudrais même dire, un peu de décence de parler de remplacement de quelqu’un que son âme repose en paix. Moi, pour ma part personnellement, je ne suis pas intéressé, je n’en veux pas. »

Mohamed Soumah pour Guinee7.com