Pourquoi la direction de l’Autorité de régulation des postes et télécommunications (ARPT) a engagé des travaux de rénovation du splendide bâtiment qui abrite ses bureaux depuis seulement le 8 Avril 2019 ? L’opération ressemble à bien des égards à du gaspillage des ressources publiques ou simplement « une manière de justifier un détournement de fonds », accuse un analyste. Il est vrai que l’ARPT contrôlée par les gendres [le désormais ministre des postes et télécommunication et le directeur général adjoint] d’un ponte du régime d’Alpha Condé et par un cacique du même régime qui en est le directeur général, est en surliquidité et se donne des libertés de gestion des fonds publics rarement égalées. Si fait que de nombreux observateurs se posent la question de l’absence de l’ARPT et de ses dirigeants de la liste des structures étatiques et de leurs dirigeants dont les opérations de retrait ont été gelées dans les banques.

Lire aussi :

Extravagance/L’ARPT en surliquidité se construit un bâtiment de verre

Enquête/Sur les traces des 90 millions de dollars de Orange Guinée

Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.