Forécariah, le 1er novembre 2022- La mission de contrôle et de régularisation des expatriés travaillant dans le secteur privé a repris cette semaine. Pour cette autre étape, la mission conduite par le Directeur Général Adjoint de l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi (AGUIPE) s’est déployée dans la préfecture de Forécariah.

Conformément à la vision politique du Président de la Transition guinéenne, le Colonel Mamadi Doumbouya, le Ministre du Travail et de la Fonction Publique a instruit l’AGUIPE à diligenter une mission sur le terrain pour s’assurer du respect des dispositions du Code du Travail, notamment sur l’utilisation de la main d’œuvre étrangère.

Partis de Conakry ce lundi matin, le DGA de l’AGUIPE et son équipe composée entre autres de représentants de l’inspection générale du travail et de la Direction générale du Trésor, ont visite plusieurs entreprises utilisatrices de mains d’œuvres étrangères.

Sur le terrain, le constat est parfois amer et révoltant. Au siège local de la société Ashapura par exemple, le Directeur des opérations a tenté de donner des informations erronées aux membres de la délégation. Face à cette situation, le Directeur Général Adjoint de l’AGUIPE a mis en demeure la société de produire sans délai la liste de leur personnel expatrié tout en joignant la copie de leur Permis de Travail.  « Ce qui se passe sur le terrain est parfois très révoltant. Vous avez suivi l’attitude du Directeur des opérations de la société Ashapura par exemple qui a tenté de nous donner de fausses informations. Et généralement c’est comme ça qu’ils font. Mais nous allons saisir le Ministère des Mines et de la Géologie, mais aussi le Département de la Sécurité, qui sont tous membres de la commission interministérielle sur les Permis de Travail, afin que des mesures urgentes soient prises pour corriger cet état de fait », a promis Mamadou Hassimiou SOUARE.

Après la zone de Moussayah, la mission s’est transportée à Maferinyah où l’équipe des services du Ministère du Travail et de la Fonction publique a visité d’autres entreprises.

Au port de Moribaya après la visite de plusieurs autres sites, le DGA de l’AGUIPE a eu un échange avec l’équipe de gestion des ressources humaines de WCIG, une filiale du Groupe Winning qui s’occupe de la construction d’un port minier dans la zone. Devant le représentant de l’inspection générale du travail, le Directeur Général Adjoint de l’AGUIPE est revenu sur plusieurs manquements de l’entreprise chinoise dans la gestion de leur personnel étranger. Du processus de recrutement au cas des permis de Travail, Mamadou Hassimiou SOUARE n’est pas passé par le dos de la cuillère pour dénoncer ces manquements tout en les invitant à les corriger dans un meilleur délai.

Au niveau de la Direction Générale de l’AGUIPE, la détermination est sans faille pour limiter au maximum la déperdition dans la gestion des Permis de Travail.

A rappeler que la mission va se poursuivre à Forécariah ce mercredi 2 novembre et les jours suivants.

Source : AGUIPE