Un coin de Conakry

Le Premier ministre guinéen, Mohamed Said Fofana, a officiellement lancé une campagne d’assainissement de la ville de Conakry ou « Conakry, ville propre’’, initiée par le nouveau gouverneur Soriba Sorel Camara, qui touchera toutes les cinq communes de la capitale, a-t-on constaté samedi à Conakry.

La cérémonie de lancement a eu lieu à Kaloum, le centre administratif de la capitale, et le Premier ministre avait notamment à ses côtés le gouverneur de Conakry et le ministre de l’Administration du territoire, Alhassane Condé.

De Kaloum, la délégation gouvernementale s’est rendue à Hamdallaye à Ratoma, en passant par Madina, Kénien et Gbessia.

Partout où ils sont passés, les émissaires du gouvernement guinéen ont appelé les uns et les autres à se conformer au slogan « Nettoyer c’est bon, mais ne pas salir est meilleur ».

Satisfait de la mobilisation des femmes balayeuses issues des cinq communes de Conakry, le gouverneur Soriba Sorel Camara a tout de même déploré l’absence des élus locaux.
Par ailleurs, M. Camara a appelé la police communale à pérenniser les actions en cours.

Au terme de sa tournée de sensibilisation, le Premier ministre guinéen a déclaré : ‘’Nous sommes très satisfaits pour l’engouement que cela a suscité au niveau de la population. Partout, nous avons constaté que les citoyens ont compris que l’assainissement est l’affaire de tout le monde. L’opération a débuté, elle ne doit plus s’arrêter ».

APA