L’Autorité Nationale d’Assurance Qualité dans l’enseignement, la formation et la recherche (ANAQ-GN) a dévoilé ce samedi, 27 novembre, dans ses locaux, les résultats provisoires des évaluations de la session 2020-2021, en présence des responsables de plusieurs universités et institutions d’enseignement supérieur.

Ces résultats provisoires concernent les évaluations pour l’accréditation des programmes et pour l’habilitation institutionnelle à délivrer des diplômes.
Selon le directeur exécutif de l’ANAQ-GN, douze (12) institutions ont soumis leur candidature pour l’évaluation d’habilitation à délivrer des diplômes et 71 programmes ont aussi soumis leur candidature.

Après les évaluations du conseil scientifique de l’ANAQ-GN, les résultats provisoires ont été publiés.

Sur les 71 programmes évalués, 37 ont été accrédités ; 16 ont été accrédités sous réserve ; 18 programmes ont été non accrédités et 22 programmes de standards de qualité.
Sur l’habilitation institutionnelle à délivrer des diplômes, douze (12) institutions ont soumis leur candidature pour 108 diplômes.

Finalement, onze (11) institutions ont été évaluées, neuf (09) ont été habilitées à délivrer des diplômes pour 91 diplômes ont été habilités et 33 standards de qualité.
D’après le secrétaire exécutif de l’ANAQ-GN, les résultats reflètent le niveau des programmes de formation des universités et instituts d’enseignement supérieur de la Guinée.

« Les universités ont participé de façon importante à ce processus. Le processus s’est déroulé conformément à notre manuel de procédure d’assurance qualité. Globalement, les résultats sont ce qu’ils sont. Ils auraient dû être meilleurs mais, c’est un peu l’état de notre système d’éducation. Par rapport à ces résultats provisoires sur lesquels nous n’allons pas donner de pourcentage, nous pouvons dire qu’ils reflètent nos programmes de formation », a déclaré le professeur Kabiné Oularé, le secrétaire exécutif de l’ANAQ-GN.

Il souligne que les universités et institutions qui ne sont pas satisfaites des résultats provisoires publiés par le conseil scientifique ont jusqu’au 3 décembre (5 jours ouvrés) pour faire appel afin que ceux qui ont été brimé dans leurs droits soient rétablis.
Le recteur de l’université Victor Hugo de Conakry s’est réjouit de la publication des résultats provisoires qui habilitent son institution à délivrer des diplômes dans 11 programmes.

« C’est vraiment une grande satisfaction de notre part. On a eu une reconnaissance au niveau des entreprises dans la mesure où tous nos diplômés en Master ont été embauchés avant même la remise des diplômes. Et on vient d’avoir aujourd’hui une reconnaissance de l’ANAQ-GN qui a fait une évaluation qui valide notre université avec un score très intéressant. L’institution a été habilité à délivrer des diplômes pour 11 programmes », s’est réjouit Kadhra Malick Diaby, le recteur de l’Université Victor Hugo.

Les résultats définitifs de la session 2020-2021 seront publiés le 20 décembre 2021