En réponse à une lettre de Mamadou Cissoko, administrateur général de Guinée Games, Ibrahima Kassory Fofana, premier ministre, dit noter « avec satisfaction » la disponibilité de la société de jeu à relancer les discussions sur son contrat de concession en souffrance.

Si le premier ministre exige à la société, comme préalable, de fournir à la Lonagui les « documents et informations » demandés, il laisse cependant la porte entrebâillée. « Avant tout propos de dialogue, je vous invite à accéder à la demande de documentation du régulateur pour lui permettre de présenter au gouvernement des propositions de solution à la renégociation ou résiliation de la convention de partenariat qui lie votre société à l’Etat », a écrit le premier ministre, mercredi dernier.

Une lucarne de négociation ouverte? On est tenté de le croire…

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com