C’est après les funérailles, de Issiaga Keita, décédé le 1 juillet dernier, dans une cellule de l’ECO 18 de Cosa, selon la version de la famille, que des jeunes du secteur Babylon, au quartier Simbaya, ont manifesté leur colère en barricadant la voie menant de Cosa à la cité CBK ce jeudi soir.

Ces jeunes, pour la deuxième fois, ont demandé à ce que la lumière soit faite sur le décès de leur ami, qui aurait été tué par son codétenu.

Très en colère, ces jeunes malgré l’intervention de la gendarmerie, qui a usé de gaz lacrymogène, sont parvenus par des jets de pierres à décourager les automobilistes d’emprunter cette route secondaire.

Au moment où nous quittions les lieux, aux environs de 18h un pickup de la gendarmerie était encore sur les lieux pour éviter que ces manifestants n’attaquent des passants.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com