Promouvoir une meilleure compréhension des droits civils, du pouvoir noir et des mouvements panafricains, à travers des photographies, des documents et testaments directs du célèbre activiste international, Kwame Ture (1941-1998), tel est l’objectif d’une expo itinérante dénommée « Sur les traces du Black Panther », que Conakry accueille, du 15 novembre 2018 au 07 janvier 2019.

Qui est l’homme ?

Célèbre activiste  international, organisateur révolutionnaire et partisan du panafricanisme, Kwame Ture, né Stokeley Carmichael, en 1941, lutte pour plusieurs causes comme contre la guerre du Vietnam et dans d’autres manifestations du mouvement des droits civiques des années 1960, dont la lutte contre la ségrégation raciale aux Etats-Unis ; il participe à la dynamisation de l’énergie de la communauté noire.

En tant que militant étudiant, il a été formé par les architectes en chefs du mouvement des droits civiques comme Ella Baker, Bayard Rustin, Martin Luther King Jr, et il a été fréquemment victime de bastonnade et emprisonné plus de 27 fois.

En juin 1966, il est élu président national du comité de coordination des étudiants non violents, et plus tard est devenu le premier ministre honoraire du mouvement des Blacks Panthers. Il est célèbre pour avoir popularisé le concept de « Black Power » et inventé le concept de « racisme institutionnel ».

En voyageant, il a forgé des alliances pour soutenir les mouvements de libération dans le monde entier et rencontré des personnalités comme  Fidel Castro, Yasser Arafat… Il s’est installé en Guinée avec sa femme, la célèbre chanteuse sud-africaine, Miriam Makeba, et a été membre du Parti démocratique de Guinée (PDG).

De son véritable nom, Stokeley Carmichael, il prend le nom de Kwame Ture, en l’honneur de ses mentors, Kwamé Nkrumah et Sékou Touré, présidents fondateurs du Ghana et de la Guinée indépendants.

En quoi consiste cette exposition ?

Durant cette exposition, qui se fera dans plusieurs endroits dont l’université Gamal Abdel Nasser, du 16 novembre au 5 décembre 2018, et au centre culturel franco-guinéen, du 7 décembre au 7 janvier 2019, plusieurs thèmes seront traités, notamment : Le jeune homme ; Le cavalier de la liberté ; La Panthère noire ; L’icône culturelle ; L’internationalisme ; L’influence de Kwame Ture et Kwame le Panafricain.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com