Ce jeudi 13 août, le Parti National pour la Justice et la Démocratie (PNJD) a désigné Sékou Doré comme son candidat. Après son investiture comme candidat à l’élection présidentielle, Sékou Doré a déclaré : « Mon souci est de pouvoir faire justice à ce pays. Le mal de la Guinée n’est pas un défi que je dois relever, mais plutôt une incompétence et indiscipline aiguë que je dois soigner. »

Pour lui, « Il n’y a pas d’opposition en Guinée, il n’y a jamais eu d’opposition. Il y a eu des gens qui sont à la recherche du fauteuil présidentiel pour leurs propres intérêts. Ils n’ont jamais lutté pour l’intérêt du peuple (…). Je n’ai pas d’alliance et je n’en ai pas besoin. Je représente le peuple de Guinée pour lequel je travaille et je travaillerai », a expliqué  Sékou Doré, président du PNJD à ses militants.

« Ce que je compte apporter à la tête du pays, c’est un changement. Je compte accentuer un peu plus d’efforts sur l’éducation et la santé. Aussi, déployer assez d’aide pour aider la jeunesse à pouvoir avoir une très bonne formation et lui permettre de pouvoir soutenir les besoins de la Nation », a-t-il promis de faire si toutefois il élu président de la République au soir du 18 octobre prochain.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199