L’entrepôt qui a pris feu dans l’après-midi de ce lundi appartient à la société SAREF.

Aucun cas de mort ni de blessé n’est à déplorer selon Imad Abou Khalil, qui nous a parlé au nom de l’entreprise.

« Heureusement qu’il n’y aucun mort, aucun blessé. Il n’y a ni gaz ni rien. Ce sont nos matériels de protection. Il y a beaucoup de caoutchoucs dedans. Dieu merci personne n’est blessé, personne n’est mort. Il y a un peu d’intrants agricoles dedans », a-t-il expliqué.

Quant à l’étendue des dégâts, il a déclaré : « Dans un ou deux jours s’il-vous-plaît. Mon souci c’est d’éteindre le feu et d’éviter qu’il y ait des blessés. »

D’après le contrôleur général Moussa Camara, directeur général de la protection civile, ils ne pourront indiquer la cause pour le moment avant  « l’enquête technique qui appartient à la protection civile et l’enquête judiciaire qui appartient soit à la police ou à la gendarmerie ».

Avant de déclarer que la difficulté à maîtriser le feu vient du fait que le magasin « contient des produits toxiques ».

À rappeler que les sapeurs-pompiers de la commune de Kaloum, ceux de l’aéroport et des sociétés Topaz et Laguipres ont été mis à contribution pour combattre cet incendie.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com