C’est dans le cadre de la présentation officielle du projet  “Foot for Change”, qu’elle soutient, en partenariat avec l’association  AIW (African initiatives for Women) et l’académie Football Elite,  que la fondation  SMB Winning Consortium  a invité les hommes de médias, dans un complexe hôtelier de Conakry, ce lundi 14 janvier.

La cérémonie s’est déroulée en présence des familles des footballeuses, ainsi que celles de plusieurs dames considérées comme des « modèles de réussite », telle que Maladho Kaba, qui s’étant émerveillée face à ces filles, a assuré un « coaching personnel » de certaines d’entre elles.

Au nombre de 50, ces filles âgées de 13 à 23 ans, en plus de l’entrainement sportif, vont durant une période expérimentale de 22 mois, prolongeable en cas de réussite de la phase d’essai,  vont  être soutenues et suivies dans leurs différents établissements d’enseignement ; auront des formations en développement personnel, en anglais et en informatique. Ensuite, elles  seront  accompagnées dans la recherche d’emploi. Toutes les charges seront  financées par la fondation, à hauteur de 729.984. 450 francs guinéens.

Directeur de la société SMB Winning et secrétaire général de la fondation, Frédéric Bouzigues, plaçant cette œuvre dans le cadre de  la responsabilité sociale de l’entreprise (RSE), a affirmé à cet effet que : «  Persuadé des vertus du sport, pour les organisations et les individus, nous avons choisi au sein de la Fondation SMB-Winning de nous lancer dans un pari audacieux. Créer un projet mettant au cœur de ses objectifs la promotion du sport, la réussite scolaire et l’égalité homme-femme. Offrir à des sportifs et notamment à des jeunes filles motivées, la possibilité d’incarner cette célèbre citation : un esprit sain  dans un corps sain ».

Il a par ailleurs, encouragé  les filles de par leurs efforts, à assurer la pérennité de ce projet et aussi invité d’autres entreprises et associations à  multiplier ce genre de projets.

Convaincu de l’importance du sport pour l’émancipation de la femme, Binta Diallo, marraine dudit  projet, dans son allocution, a exposé que :   « Le sport de proximité est un puissant facteur d’inclusion sociale, un facteur d’autonomie et d’estime de soi, pour les filles et les femmes. Le sport joue un rôle émancipateur pour les femmes, partout dans le monde et en Afrique notamment (…), concernant le football féminin, force est de reconnaitre que l’Afrique est en retard ».

« Avec le projet “Foot for Change”, la Guinée se place à l’avant-garde de la transformation de la  pratique du football féminin en Afrique. Je suis fière d’être la marraine de cette structure sportive  qui permet aux jeunes de concilier une activité sportive importante et un travail scolaire exigeant et ambitieux, a-t-elle poursuivi, avec de lancer à l’intention de ses filleuls : « Vous êtes la jeunesse de ce pays en pleine transformation ; allez-y, ne nous décevez pas, je vous surveille (…) Prouvez-nous qu’avec le football le changement devient possible ».

Signalant que ce projet  qu’elle a qualifié d’ « innovateur » s’inscrit en droite ligne des valeurs » et du combat de son association, à savoir « la promotion et l’insertion socio-professionnelle des femmes et des filles de Guinée ». Diallo Fatoumata Bangoura, présidente de l’AIW,   s’est dit très heureuse de contribuer à « ce projet, qui illustre une Guinée qui avance à petits pas vers une société plus respectueuse des filles et des femmes, mais où d’importants blocages persistent.

Quant à lui, ancien joueur du Syli National de Guinée, également manager principal de l’académie Football Elite, Fodé Mansaré, s’est réjoui et a remercié du fond du cœur les partenaires, tout en espérant en avoir d’autres.

Amoureuse de football et capitaine de cette équipe, Nènè Sacko ;, étudiante, a estimé avoir  vu un net changement dans le football depuis l’entame de ce projet, et nourrit l’espoir que ce nouveau cadre sportif et éducatif  pourra radicalement changer  sa vie.

Ladite cérémonie a pris fin, par la remise symbolique d’équipements sportifs et de kits éducatifs par la Fondation  SMB-Winning aux footballeuses.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.om