Les bandits armés ont jeté leur dévolu sur un véhicule de transport commun le samedi 16 novembre 2019 à Sèguèyah, dans la commune urbaine de kindia, aux environs de 5 heures du matin. Les voyous ont emporté avec eux un montant de 38 millions de francs guinéens. Au cours de l’attaque, aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée.

Sanamory Gbamou, l’une des victimes, interrogé, nous a expliqué les circonstances du drame en ces termes :

« On revenait de Siguiri aux environs de 5 heures du matin, à Sèguèyah, c’est là où les bandits ont maîtrisé notre véhicule. Ils nous ont conduit à un endroit qu’on appelle Lavage. De là, ils nous ont fait descendre dans un ravin. Ils ont pris tout avec nous. Ils étaient au nombre de cinq. Même nos téléphones ; ils ont pris 6 millions avec une dame ; dans une valise appartenant à une commerçante, ils ont pris 28 millions là-bas. Avec certains, ils ont pris, 100, 200 à 300 mille. »

Il a ensuite ajouté : « Après l’attaque, les gens qui sont venus pour nous aider, on appelé les agents de la brigade de recherche. Et quant à nous, nous nous sommes rendus chez les syndicalistes. Après, nous sommes allés à la brigade de recherche, où nous avons été auditionnés. » 

A préciser qu’en tout, 38 millions de francs guinéens et quelques objets de valeur des passagers ont été emportés par les bandits.

Joseph Bangoura pour guinee7.com

628388493