Un commandant à la retraite a été tué par des inconnus, dans la nuit de vendredi à samedi, au quartier Manquepas Mosquée, dans la commune urbaine de Kindia. Mamadou Keïta, la soixantaine, était gardien du magasin Sonit (stockage de poulets importés, de poissons et de riz).

Tôt ce samedi matin, le corps sans vie de Mamadou keïta, marié à deux femmes, père de cinq enfants, a été découvert dans sa guérite par des citoyens. Aly Fofana, mécanicien apprenti, raconte une partie de la scène : « J’étais couché dans le véhicule avec un petit. On ne sait pas à quelle l’heure les bandits sont venus. Mais quand ils sont arrivés, le petit les a vus ; mais ils l’ont intimé de ne pas parler sinon ils vont le tuer. Le matin, lorsque nous nous sommes réveillés, on a vu les chaussures et la torche du vieux à terre. C’est ainsi que nous nous sommes rendus dans sa guérite voir. C”est son corps sans vie que nous avons trouvé et nous avons informé Aboubacar Sidiki Camara qui loge tout près du magasin. »

A préciser que le corps du défunt a été découvert, les deux pouces liés ; ainsi que les pieds. Le nez et la bouche cachés avec un ruban adhésif. Ce qui fait croire qu’il aurait rendu l’âme par suffocation.

Les autorités, informées du drame, se sont rendues sur les lieux.

A noter que le corps de Mamadou keïta a été transporté dans sa famille à Sarakoléah où il sera inhumé aujourd’hui.

Joseph Bangoura pour guinee7.com

628388493

Publicités

Laisser un commentaire