Jonas Mukamba Kadiata Diallo, directeur général de l’autorité de régulation des marchés publics (ARMP) et Hassimiou Diallo, en service à l’ARMP, sont accusés de « séquestration, violences, voies de faits et menace de mort » par un employé de l’ARMP qui a décidé de porter l’affaire devant la justice.

C’est ainsi, qu’une cédule de citation a été délivrée contre eux par le tribunal de première instance de Kaloum le 19 novembre dernier. Dans la citation, le substitut du tribunal de Kaloum a demandé à Jonas Mukamba Kadiata Diallo et Hassimiou Diallo de se présenter à l’audience correctionnelle du 29 novembre à 9 heures.

Selon l’huissier de justice chargé de leur remettre la citation, les mis en cause ont refusé de prendre la citation. Conséquence, aucun d’entre eux ne s’est présenté à l’audience correctionnelle de ce lundi 29 novembre 2021.

Ce qui a conduit à une nouvelle cédule de citation émise contre les deux personnes. Elles sont sommées par le  procureur de se présenter à l’audience correctionnelle du 13 décembre prochain.

Bhoye Barry pour guinee7.com 

00224 628 705 199