Me Bernard Saa Dissi Millimono

La cour suprême a de nouveau renvoyé le dossier qui oppose les membres de la société Qnet au secrétaire général à la présidence chargée de la lutte antidrogue, le crime organisé et le grand banditisme, le colonel Moussa Tiegboro.

Au cours de l’audience de sursis de ce mardi 5 novembre, l’ouverture des débats dans ce dossier devrait commencer. Les avocats du colonel ont demandé à la chambre correctionnelle de renvoyer l’affaire à huitaine. Une demande acceptée par la présidente, Djenabou Diallo.

“A l’audience dernière nous n’étions pas contents que le dossier soit renvoyé à cette audience, pour la bonne et simple raison que lorsqu’on saisit la justice on doit être prêt. Mais dans ce dossier, ceux qui ont saisi la cour suprême, toutes les fois que le dossier est programmé, on se rend compte qu’ils ne sont pas prêts, et aujourd’hui malheureusement, une nouvelle fois encore, ils sont venus demander le renvoi”, regrette, Me Bernard Saa Dissi Millimono, un des avocats des membres de la société Qnet.

“Ils se sont faits substitués pour demander le renvoi à une semaine, mais cette fois- ci heureusement que la cour a pris soin de préciser qu’il s’agit d’un ultime renvoi. En tout cas par rapport au sursis, on en finira à huitaine”, a-t-il renchéri.

Rendez-vous est pris donc, la semaine prochaine pour l’ouverture des débats à la cour suprême de Guinée.

Pour rappel, le secrétaire d’État chargé des Services spéciaux, de la lutte antidrogue et du crime organisé, Tiégboro Camara, est poursuivi pour « vol, dénonciation calomnieuse, diffamation, abus d’autorité, défaillance du requis, atteinte au secret et défaut de répondre à une réquisition », par Akoi Onivogui, Koffi Richard Kouassi, Aména Constance, Lisberthe Kouadio et quatre autres personnes, tous employés de Qnet.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités

Laisser un commentaire