C’est dans son village natal, à Karifamoriah que le candidat Dr Ousmane Kaba a exercé son devoir civique dans  l’après-midi de ce dimanche. Le premier responsable du parti PADES a fait des révélations  après avoir voté.

« A Kankan ici, mes responsables ont dénombré plus de 449 bureaux, alors qu’il ne devait y avoir que 331 bureaux seulement pour la commune urbaine. Il y a des quartiers qui se sont illustrés, tel qu’à Bordeaux, nous avons dans une seule cour plus de 10 bureaux de vote. A Missiran, l’un des plus grands quartiers, nous avons compté 44 bureaux au lieu de 32. A Koumana, une sous-préfecture de Kouroussa, où le sous-préfet veut remplacer la CENI, il se mêle de tout ; il empêche même nos responsables d’être dans les bureaux de vote. Nous avons enregistré également beaucoup de bureaux de vote fictifs, ils remplissent les camions pour être sur la route de Kissidougou, en allant vers Moribaya. Nous souhaitons que ça soit une élection apaisée, que les préfets et sous-préfets ne se mêlent pas du tout au processus, conformément aux lois guinéennes », a-t-il confié.

Joint au téléphone, les responsables de la commission électorale préfectorale indépendante (CEPI) de Kankan, ont catégoriquement démenti les accusations.

De Kankan Moussa Konaté pour Guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.