La boutique de produits cosmétiques et d’articles pour femme de Mohamed Camara dit Zozimo, a été ravagée par un feu dans la matinée de ce vendredi au quartier Kaporo à Conakry.

Au micro des journalistes, Mohamed Camara a expliqué les circonstances. « J’étais entrain de travailler ce matin. Il y avait de la clientèle. Le courant est parti et les appareils se sont éteints. Je suis sorti pour allumer le moteur en pensant que c’était le courant qui était parti. C’est le moteur qui a signalé qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas du tout. J’ai un voisin qui est venu me dire, Zozimo, il y a de la fumée en haut. On a regardé et on a vu de la fumée dans le plafond. Tout est parti en fumée. C’est dû à un court circuit. » a-t-il tiré comme conclusion. 

Et d’ajouter : « l’étendue des dégâts est énorme. Je ne peux pas estimer ça maintenant. Il y avait des produits cosmétiques, des mèches brésiliennes et toute sorte d’autres articles pour femmes. »

Quant à l’adjudant Guilavogui Kékoura, agent de la protection civile, il a confié ceci : « J’ai été informé par le chef de quartier de Kaporo qu’il y a un incendie à Ratoma, juste à côté de la gendarmerie départementale qui est là. J’ai pris mon équipe, on est venu. Mais on a trouvé que tout était parti en fumée. L’information n’est pas venue à temps. On a pu faire le déblaiement et le refroidissement. »

A propos du retard qu’ils accusent dans les cas d’incendie, il a révélé : « l’information vient en retard. Les bouchons aussi, il y en a partout. On a pas de camions compatibles. Donc, nous  demandons à l’Etat de venir au secours. »

Quant à Alseny Chawi Soumah président du conseil de quartier de Kaporo Centre, il a salué la « bravoure » de la population qui a fait de son mieux. Mais les a invité à ne pas « s’acharner » contre les sapeurs pompiers, vu les contraintes auxquelles ces derniers font face.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com