Les élèves de plusieurs écoles publiques de la ville des agrumes ont pris d’assaut les rues ce lundi 27 janvier 2020, pour réclamer le retour de leurs enseignants dans les classes.

La ville de kindia a connu ce lundi matin la colère des élèves qui sont en manque d’enseignants. Ces collégiens et lycéens dans les rues avaient pour slogan “nous voulons étudier”.

Les cours ont été perturbés au collège et lycée Sambayah, collège caravansérail en passant par le groupe scolaire privé Cherifkhé dans la commune urbaine. Certaines écoles privées ont payé les frais de l’absence des enseignants dans certains établissements publics. C’est le cas du groupe scolaire privé Francophonie qui a été victime de plusieurs dégâts matériels dans le quartier Sékhouyah. Ils ont terminé leur mouvement devant la DPE pour exprimer leur ras-le-bol. Les forces de l’ordre sont visibles dans les rues, pour l’heure, aucun cas d’arrestation n’a été signalé du côté des manifestants.

Joseph Bangoura pour guinee7.com

628388493