L’ancien président de la délégation spéciale de Kindia, Abdoulaye Bah, a fustigé, le vendredi 19 juillet 2019, l’actuel homme fort de la commune urbaine Kindia, Mamadouba Bangoura, et son équipe, dans un entretien qu’il a accordé aux journalistes, à son domicile, au quartier Wondy.

Les taxes ne sont pas payées par les citoyens, qui disent que le maire élu est illégitime

Abdoulaye Bah, tête de liste de la deuxième force politique du pays au compte des élections communales à Kindia, ne lâche pas prise. Après des mois d’observation de la gestion de la commune urbaine par Mamadouba Bangoura, actuel maire de le commune urbaine, il dévoile le fonctionnement de l’hôtel de ville en ces termes: “Le dossier de la mairie de Kindia est loin d’être fini. Kindia n’a pas de maire. La première raison est que le bureau de la mairie est fermé; la deuxième raison, il n’y a aucune activité que la mairie a effectué pour Kindia et les Kindianais depuis le hold-up du 15 octobre 2018. Cette mairie est complètement paralysée. J’y étais avant hier. Les soi-disant vice-maires ne se réunissent pas. Les faux conseillers qui se réunissent, à chaque fois, c’est des disputes et des insultes entre eux. La troisième raison, il n’y a aucune activité concrète ici à Kindia, de la part de la commune. Les taxes ne sont pas payées par les citoyens, qui disent que le maire élu est illégitime. Ils refusent catégoriquement cette fausse équipe. Le soi-disant maire Mamadouba Bangoura ne participe à aucune activité: ni baptême, ni mariage. Le maire est le premier citoyen de la ville. Personne ne voit ici à Kindia un maire qui mobilise la population pour travailler. Un maire doit travailler et non rester dans des maisons climatisées. Il y a l’inondation au niveau du pont Gbély et c’est tout ce qui prouve que Kindia n’a pas de maire. Cependant qu’il y a un maire légitime à Kindia que je suis, mais qui n’est pas installé”, a-t-il expliqué.

si vous payez l’argent à un faux chef, vous devenez complice à sa légitimation

En continuant son intervention, Abdoulaye Bah explique pourquoi certains citoyens refusent de payer les taxes à la mairie de Kindia: “Kindia a compris en disant, nous ne paierons pas notre argent comme taxes à un faux chef. Parce que si vous payez l’argent à un faux chef, vous devenez complice à sa légitimation, or un faux chef ne doit pas être respecté ni financé par votre argent”, a-t-il précisé.

Kindia est tombée, Kindia est triste

Plus loin, il fustige encore l’actuel locataire de l’hôtel de ville de Kindia en disant: “Mamadouba Bangoura n’est pas un maire, c’est pourquoi il est couché à la maison. Et tout le monde le sait. Il ne sera jamais maire. Il a quitté la circonscription territoriale de la commune urbaine de Kindia pour partir loger chez sa femme, à Damakhanya. Or la loi prévoit que tous les maires dans le monde doivent être domiciliés dans la circonscription territoriale de leur mairie. Le maire Mamadouba Bangoura est maintenant à Damakhanya, où il est couché, parce qu’il n’est pas maire et le bureau est fermé”.

En conclusion, Abdoulaye Bah dit ceci: “Kindia est tombée, Kindia est triste, parce que l’administration communale y est paralysée”.

Joseph Bangoura pour guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici