Une mosquée et son contenu sont partis en fumée ce mardi 26 novembre 2019, dans la sous-préfecture de Damakhanya, district de khalyakhory, quartier Tassin, secteur Taifan, préfecture de Kindia. Ce drame s’est produit vers 10 heures. Plusieurs dégâts matériels ont été enregistrés mais aucune perte en vie humaine.

‘‘C’est dans la matinée, vers 10 heures que la fumée s’est faite sentir dans la mosquée. Mais personne ne peut définir les raisons de ce drame. La seule chose que nous pouvons dire à l’heure-là, ça peut être un court-circuit. A l’intérieur de la mosquée, rien n’a été sauvé à part des saints corans en partie. Les tapis, les rideaux, les hauts parleurs, les ventilateurs ont été tous carbonisés. La mosquée peut contenir jusqu’à 400 personnes’’, a expliqué le chef de quartier Soryba Keita.

Avant de féliciter les femmes et les jeunes de son quartier. ‘‘Les sapeurs-pompiers étaient là mais ils n’avaient pas de l’eau dans leur citerne. Il a fallu la main forte des femmes et les jeunes pour charger la citerne. C’est ainsi qu’ils ont pu réagir’’, a-t-il renseigné.

Pour l’imam de ladite mosquée Elhadj Abdoulaye Diaby, ‘‘on ne peut que remercier Dieu car c’est sa maison qui a pris fait. Ensuite nous demandons à toutes les personnes de bonnes volontés de nous prêter main forte pour la reconstruction de la mosquée. On ne va accuser personne dans cette affaire, car la mosquée était, en plus, fermée. Qu’ils nous aident à reconstruire notre mosquée à cause de Dieu’’, a-t-il demandé.

À rappeler que c’est la deuxième mosquée qui a pris feu dans la ville des agrumes, cette année.

Joseph Bangoura pour guinee7.com

628388493