Au sommet des chefs d’Etat de la CEDEAO, tenu dimanche à Abuja. Les dirigeants de la sous-région ont demandé à la junte au pouvoir à Conakry d’organiser un dialogue inclusif avec la participation de la société civile. A défaut de pouvoir le faire sur le territoire national, la CEDEAO propose ce dialogue inter-guinéen dans un autre pays.

A rappeler que le gouvernement organise actuellement un « dialogue » sans les principaux partis politiques (RPG AEC d’Alpha Condé, l’UFDG de Cellou Dalein Diallo et l’UFR de Sidya Touré).

Focus de guinee7.com