La Fédération Régionale des Artisans de la Ville de Conakry (FRAVC) a été reçue en audience, jeudi, 07 août dernier, par les autorités de la Ville de Conakry.

La FRAVC était venue dénoncer dit-elle ‘’sa marginalisation à tort’’ lors de l’élection des membres du Bureau de la Chambre du Commerce de Guinée.

Il a été aussi question, de l’idée de mise en place d’un mécanisme de travail entre le Gouvernorat et les Bureaux des artisans de Conakry, et de l’occasion d’exprimer son ‘’isolement’’ à tous les niveaux.

La rencontre a mobilisé les présidents des cinq Fédérations Communales des Artisans (FCAC) et les 130 cellules de base de la Ville de Conakry.

Dans sa communication de circonstance, la présidente de la FRAVC, Hadja Fatoumata Baldé a indiqué, que sa structure qui représente 44% de la population ne mérite pas le traitement qu’elle est en train de subir aujourd’hui, de la part des autorités chargées des élections de la Chambre de Commerce de Guinée.

‘’Composé de 93 corps de métiers et repartis en 8 sous branches d’activités, le secteur de l’Artisanat sollicite l’implication des autorités de la Ville de Conakry afin qu’il soit pris en considération avant la fin de la consultation pour la nouvelle Chambre de Commerce’’, a-t-elle souligné.

La présidente de la FRAVC a ajouté, que sa structure entend soutenir les  idéaux du président de la République, Pr Alpha Condé, ‘’l’homme du changement’’.

S’adressant aux artisans de la capitale, le gouverneur de la Ville de Conakry, Soriba Sorel Camara a reconnu la force des artisans de Guinée, plus particulièrement ceux de Conakry, manifestée au cours des années qui ont suivi l’indépendance du pays.

Il a instruit, séance tenante, son cabinet à agir au plus vite en faveur du secteur de l’Artisanat de  Conakry.

AGP

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici