C’est Mohamed Diaré, ministre de l’Economie et des Finances qui a donné la bonne nouvelle ce soir en marge d’une rencontre organisée par l’Ambassadeur de France en Guinée en l’honneur du MEDEF International : La Guinée a été admise à l’initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE), ce 2 juillet.

Ce qui, en termes clairs, signifie que nos mines sont gérées de manière transparente. Un véritable coup de pub pour la Guinée chez les investisseurs qui, dorénavant savent que leurs investissements suivront le bon chemin. Et du coup, les encourage à fréquenter ce pays.

Cette nouvelle est comme une cerise  sur  les mines guinéennes. On se rappelle que récemment l’Assemblée nationale a ratifié le cadre d’investissement de Rio Tinto, le projet GAC. Et le gouvernement, en début de semaine, a signé la convention avec AMC pour l’exploitation d’une mine de bauxite située dans la région de Boké.

Comme quoi, nos mines, après des périodes grises, commencent à être rayonnantes.

Ibrahima S. Traoré

Publicités