Une convention minière a été signée, ce lundi 17 décembre, entre l’Etat guinéen représenté par le ministre des Mines, Abdoulaye Magassouba et les responsables de la société CDM-Henan Chine.

Placée dans le cadre du partenariat stratégique sino-guinéen, cette exploitation concerne la préfecture de Boké et la localité de Telemelé et va consister en plus de l’exploitation d’une mine de bauxite, à la réalisation d’un chemin de fer, la transformation de la bauxite en alumine et en aluminium.

Le ministre des Mines, parlant de ce projet dit que : « Pour l’essentiel cette convention, est une convention qui rentre en droite ligne dans la vision du président de la République, qui porte sur la transformation locale de la bauxite en alumine, la réalisation de chemin de fer surtout la prise en compte de tous les aspects liés au développement local. »

Il signale que : « conformément aux orientations du président de la République et aux orientations du premier ministre, chef du gouvernement, le projet prend  entièrement en compte les questions d’impacts environnemental  et social ainsi que les questions de contenu local pour  lesquelles nous nous réjouissons de l’engagement du gouvernement chinois à accompagner  les chinois en Guinée pour que le contenu soit effectivement respecté et prôné. La particularité de donner l’option de la transformation de la bauxite pas seulement en alumine, mais aussi dans le cadre d’une convention qui sera négociée. »

Tout en assurant de l’appui du gouvernement à accompagner la réalisation de ce projet.

Signalant qu’ils sont depuis 30 années, l’une des premières entreprises à s’implanter en Guinée, Yin Tao, président de la société CDM-Henan Chine, a rappelé : « nous avons toujours adhéré au principe de coopération mutuelle, de bénéfice réciproque, nous participons à la construction des infrastructures, une centaine de projets ont été réalisés. Cela a beaucoup amélioré la situation des citoyens guinéens et promouvoir le développement économique de la Guinée dans l’intérêt de la population. »

Mettant cette signature sous le signe du renforcement de l’amitié entre les deux pays, monsieur Yin, a engagé sa société à « adhérer au principe de coopération mutuelle à bénéfice réciproque, de fonctionner conformément aux traditions internationales, aux règles de l’économie du marché : mettre en activité ce qui existe dans la convention ».

Pour les retombées financières de ce projet, le ministre du Budget, Ismaël Dioubaté, estime que « Le parc minier s’agrandit, ce qui veut dire que nous sommes en train de passer d’une vision minière à une réalité minière et  cet agrandissement signifie qu’on peut collecter assez de revenus pour le pays, parce que ces investissements directs de l’étranger (IDE) vont générer des emplois, qui vont aussi générer des intérêts sur le plan local, que national ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici