La loterie nationale de Guinée (LONAGUI), a procédé au lancement du programme de certification ISO 9001 version 2015. La cérémonie du lancement a eu lieu, vendredi 4 juin 2021, au siège de la société à Kaloum.

Pour Aminata Sylla, directrice générale de la LONAGUI, « la certification est un gage de sérieux et de mise en application des bonnes pratiques. Grâce à la certification, la LONAGUI pourra, on le croit fermement, se démarquer pour faire mieux que la plupart des entreprises guinéennes, ou tout au moins intégrer durablement le cercle restreint des meilleures d’entre-elles ».

Selon elle, les principaux avantages de la certification sont entre autre : « la définition claire de ses objectifs, identification de nouvelles opportunités d’affaires; Assurance d’une clientèle régulière ; Réponse aux exigences légales et réglementaires ; Réduction des coûts de non qualité (dysfonctionnements, non conformités, réclamations) ; Homogénéisation du fonctionnement de l’entreprise avec ses différents départements ; la garantie du professionnalisme donnée aux clients, aux fournisseurs et autres partenaires ; la reconnaissance internationale ; argument de vente ».

Le cabinet ISC est chargé d’aider la LONAGUI dans ce processus. Selon son manager général, Yoga Félicien, « la certification est un processus qui aboutit à une reconnaissance internationale d’un organisme. Toutes les entreprises sont dans des conditions pour aller à la certification. Il appartient au cabinet d’aider l’organisme à adhérer à cette amélioration continue. C’est au cabinet de voir s’il y a non-conformité, arranger ce qu’il y a lieu de l’être pour aboutir à la reconnaissance internationale,… Les acteurs de la LONAGUI gagneraient à s’impliquer davantage à cette amélioration continue qui va aboutir à la certification ISO. Il y a une lueur d’espoir. Dès lors que la direction est engagée, il n’y a pas de raison qu’on n’y arrive pas », a-t-il estimé.

Présent à la cérémonie, le chef de cabinet du ministère des Finances, Mamady Kaba, a laissé entendre que « la direction de la LONAGUI et son personnel méritent toutes les félicitations et les encouragements du ministre de l’Economie et des finances. Il y a belles lurettes que ce problème de certification ISO a commencé, mais très peu d’entreprises guinéennes ont accepté de s’y soumettre. Qu’une entreprise publique de ce genre accepte d’aller vers cette sommité, nous ne pouvons que les encourager ».

Pour sa part, le président du conseil d’administration de la LONAGUI, Ibrahima Kalil Konaté (K2) a vanté les prouesses de la société depuis l’arrivée de la nouvelle équipe dirigeante.

« Quand nous venions à la tête de cette importante entreprise en 2019 avec madame la directrice, nous avons trouvé que la LONAGUI était dans la régulation. Ce qui faisait que chaque année la LONAGUI versait au compte du trésor public un montant supérieur ou égal à deux milliards. La nouvelle équipe dirigée par madame la directrice plus le nouveau CA mis en place, nous nous sommes retrouvés et on s’est assigné des objectifs. Le premier objectif, c’était de demander à la nouvelle direction de s’engager directement dans l’exploitation avec tous les risques. Ça coïncidé à la fin du contrat de PMU Guinée. Le conseil a demandé à la nouvelle direction de reprendre entièrement cette entreprise mais je parie que ça n’a pas été aisé. Des menaces, des tentatives de corruption au sein du CA mais on a formé une équipe soudée pour résister à toute ces tentatives. C’est ce qui nous a permis de reprendre PMU Guinée le 5 août 2019. Nous mêmes on doutait un peu est-ce que la qualité requise existe pour faire ce travail. Nous membres du CA, on a été agréablement surpris par cette équipe. A fin de l’exercice nous avons versé au compte du trésor public de 2 milliards, on est monté à 45 milliards GNF », a relaté K2.

« le 26 mai, le CA a voté un budget pour 2021 au compte de la direction d’un montant de 157 milliards 220 millions 353 042 francs guinéens », a-t-il annoncé.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199