Dans un communiqué adressé à notre rédaction, ce 24 mars, la PCUD, une organisation dirigée par Abdourahmane Sano, rappelle que ‘‘dimanche 24 Mars 2019, le Président de la République M. Alpha CONDE a porté des accusations grossières à l’encontre du Président de la PCUD au siège de son parti RPC arc-en-ciel. Au nombre de ses accusations, M. Alpha CONDE déclare que Abdourahamane SANO lui a envoyé des SmS pour l’aider à avoir de l’argent. Nous tenons à démentir et condamner cette accusation gratuite et infondée. Par ailleurs, nous lançons un défi au président de la République de publier ces SmS qu’il attribue à Abdourahamane SANO. Que le président de la République soit convaincu d’une chose, Abdourahamane SANO reste et demeure imperturbable dans son combat pour la démocratie, la bonne gouvernance et le respect des dispositions de la Constitution guinéenne’’.

Pour rappel, le président Alpha, pendant la journée, avait déclaré : ‘‘Je suis très calme, c’est pourquoi je laisse les gens s’agiter, mais ils ne trompent personne. La grève des enseignants l’année dernière, il y avait quelque chose derrière. C’était des gens qui pensaient qu’ils peuvent renverser le gouvernement en s’appuyant sur certains militaires. En tête, Sano de la PCUD, un petit bandit comme ça-là qui exploite ses travailleurs, qui ne les paient pas. Et qui après n’a pas honte de m’écrire : président, pardon aide-moi.’’

Focus de guinee7.com

Publicités