Une mission de la Direction générale du Projet d’Aménagement Hydroélectrique Kaléta (PAHK), conduite par son Directeur général adjoint, El hadj Lansana Fofana, a effectué samedi, 20 décembre, une visite de contrôle dans les centrales thermiques (Manéah dans Coyah, Matoto, Hamdallaye et Tombo dans Kaloum). Ledit projet est financé par le PAHK, a rapporté l’AGP.

Le DG-A était accompagné, pour la circonstance, par les cadres administratifs et techniques dudit projet. Et l’objet de la visite, selon lui, s’inscrit dans le cadre d’un contrôle de l’état d’avancement des travaux, qu’il a qualifié d’ailleurs de progrès significatifs.

La centrale thermique de Manéah, première sous-station visitée, est une sous-station de transformation, de distribution et de connexion aux réseaux de transport du courant électrique à partir du barrage de Kaléta.

L’infrastructure répond nettement au souci du PAHK, de par la qualité de l’ouvrage et la garantie de l’installation, selon l’expert de Tracebel France, Mohamed Laradi. Les travaux, qui ont été lancés en 2011, pendront fin au mois de janvier 2015 et sont estimés à ce jour à 96%, a précisé l’expert-conseil de Tracebel France.

La centrale thermique de Matoto, un peu identique à celle de Manéah est, elle aussi, une sous-station de transformation et de distribution du courant électrique. Sa spécificité est d’utiliser de hautes technologies, comme le GIS, capable de produire 110 KW, qui seront conduits vers la centrale de Tombo. Les travaux, estimés à 86%, prendront fin au mois de janvier 2015, a-t-on expliqué.

La centrale thermique de Tombo, comme les autres, présente la spécificité de recevoir le courant de Matoto, qu’elle transforme à 20 KW pour la consommation domestique des populations bénéficiaires.

Enfin, pour des raisons utiles, le PAHK a construit un poste de distribution dans le quartier Hamdallaye (Ratoma), pour le transit dans le réseau de distribution.

La visite a pris fin par une note de ‘’totale satisfaction’’ que le Directeur général adjoint du PAHK, El hadj Lansana Fofana a qualifiée de succès pour son institution.

AGP

 

Publicités