C’est à travers une conférence de presse tenue dans les locaux de l’incubateur, Les studios Kirah (Conakry), que les activités de la troisième édition du Festival International de Slam et d’Humour (FISH) ont été lancées, ce mercredi 11 mars.

Placé sous le thème ” l’art au service de la nation”, ce troisième rendez-vous du FISH offrira, selon les organisateurs, des spectacles de slam et d’humour, ainsi que des formations à l’intention des jeunes talents dans ces deux domaines artistiques. Le tout sera clôturé, dimanche 15 mars prochain, à travers une visite touristique des plages et îles de Conakry.

Après avoir précisé que cette édition 2020 se fixe pour objectif, “la valorisation des jeunes slameurs et des humoristes guinéens afin qu’ils puissent vendre leur talent à l’international”, le commissaire du FISH, Zébal Traoré s’est penché sur le choix du thème.

“Les gens pensent souvent que nous les artistes, on n’a pas étudié, parce qu’aujourd’hui quand tu dis à quelqu’un que tu es comédien, il voit le côté guignol de la personne. Il ne voit pas l’artiste. Aujourd’hui ils ont oublié qu’il y a l’institut de Dubréka qui forme des gens qui sortent hiérarchie A. Donc, il n’y a pas que des illettrés qui font de l’art aujourd’hui, il y a beaucoup d’intellectuels qui font de l’art. Par exemple, je suis diplômé en Maths appliqués…”, a expliqué le président de la structure “7 avril”.

Avant d’ajouter: “donc pour nous, c’est une manière de montrer aux gens que nous aussi, on est au service de la nation, mais à notre manière. En dénonçant et en donnant des solutions aux problèmes de chez nous.”

À noter que plusieurs humoristes et slameurs africains prendront part à ce festival.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

Publicités