Quatre candidats au baccalauréat unique session 2022 comparaissaient devant le tribunal de première instance de Labé pour fraude. Après la suspension de l’audience pour comparution de la déléguée, madame Lucie Davila Lamah, les débats se sont poursuivis dans l’après-midi avec la comparution de la susmentionnée. La déléguée interrogée par le tribunal, a expliqué clairement les conditions dans lesquelles ces candidats ont été appréhendés. Elle soutient qu’ils ont échangé leurs cahiers de brouillon. Elle était accompagnée par l’inspecteur régional de l’éducation de Labé,  le DPE et le chargé des examens dans la préfecture.

Après les déclarations de la déléguée qui a répondu à plusieurs questions du tribunal, la décision du tribunal ne s’est pas faite attendre.

Le ministère public représenté par le procureur Amadou Oury Barry à requis 6 mois de prison assortis de sursis contre Mamadou Bhoye Diallo,  Mamadou Moudjitiba Bah et Mamadou Mouctar Diallo et au paiement d’un million de francs guinéens d’amende. Quant à Mamadou Bhoye Souaré,  le ministère public a requis un mois de prison ferme et un million de francs guinéens d’amende pour mauvaise foi.

In fine, le président du tribunal a reconnu coupables les quatre et les a condamnés à six mois de prison assortis de sursis.

Sam Samoura pour Guinee7.com 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.