Les opérations de révision exceptionnelle des listes électorales ont été officiellement lancées par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) le 20 juillet dernier et devront s’étendre jusqu’au 03 Aout 2020. 48 heures après le début de l’opération, les citoyens de la commune urbaine de Labé, ne fréquentent toujours pas les Commissions Administratives d’Etablissement et de Révision des Listes Electorales (CAERLES), a constaté Guinée7 sur place à travers son correspondant.

Contrairement à la dernière révision des listes électorales, pendant laquelle la préfecture de Labé comptait 120 CAERLES, pour cette révision exceptionnelle, Labé ne compte que 55 CAERLES, et la quasi-totalité des CAERLES visitées par notre reporter ce mercredi 22 Juillet 2020 sont vides. Dans le quartier Mosquée, deux (2) jours après le lancement des travaux, ce sont seulement trois (3) personnes qui sont passées devant la commission. « Nous sommes là depuis lundi, et c’est seulement aujourd’hui que 3 personnes sont passées ici. Nous passons tout le temps ici et ce de 8h à 18h » nous a confié un membre de la CAERLE sous anonymat.

Le constat, il est le même dans les autres CAERLES visitées par notre reporter. A Daka, et Madina, pour l’heure, aucune personne n’est passée devant ces CAERLES.

Sam Samoura pour Guinee7.com