Les audiences criminelles se poursuivent au tribunal de première instance de Labé ce mercredi 20 octobre 2021. Ce sont au total quatre dossiers qui ont été débattus à la barre.

Dans le premier dossier, Mamadou Aliou Diallo, 70 ans, a été déclaré coupable d’assassinat par le tribunal de Labé dans sa composition criminelle. Pour la répression, il a été condamné à 15 ans d’emprisonnement ferme.

Trois autres dossiers avaient été mis en délibéré hier mardi et la décision est tombée ce matin du mercredi.

Il s’agit de l’affaire ministère public contre Souleymane Diallo, qui a été reconnu coupable d’assassinat de la jeune fille Hafissatou Diallo âgée de 13 ans, élève en classe de 6eme année à Doghel Sigon dans la préfecture de Mali. Il a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle et la période de sûreté a été fixée à 20 ans.

Moudjitaba Diallo qui a tué sa mère dans le quartier Lonbonna dans la commune urbaine de Labé, a été condamné à 30 ans de prison ferme et la période de sûreté fixée également à 20 ans.

Enfin, Mamadou Pathé Diallo a été condamné à 6 mois de prison ferme et au paiement de 4 millions de francs guinéens pour tout préjudice confondu.

Les audiences se poursuivent avec d’autres dossiers ce mercredi.

Sam Samoura pour Guinee7.com