La mort de Mamadou Saliou Korbonya Baldé calias Domby (photo), mercredi 27 octobre 2021 à l’hôpital régional de Labé fait objet de plusieurs interprétations dans la cité. Certains médias locaux rapportent même que c’est son épouse qui aurait tiré son sexe et que c’est ce qui aurait entrainé sa mort. Du coté de l’hôpital régional de Labé, cette version est catégoriquement réfutée rapporte le correspondant de Guinee7.com sur place.

Selon le directeur général de l’hôpital de Labé, Mamadou Saliou Domby est arrivé dans cet établissement hospitalier le 25 Octobre dernier. Il a tout d’abord été conduit au service de l’urologie. Mais que dans ce service, aucune légion n’a été constatée sur son sexe et c’est ainsi qu’il a été référé au service de médecine médiale « Quand il a été conduit au service de l’urologie, après consultations, il n’y avait aucune légion au niveau de son sexe, il n’y avait pas de blessure. C’est ainsi qu’il a été référé au service de médecine générale. Là, après les consultations, le médecin chef l’a examiné, le dossier l’atteste et il a reconnu que c’était un cas de médecine interne. Il l’a hospitalisé et ils ont mis en route un traitement. D’après la médecine générale, il souffrait des pathologies tropicales, il avait le paludisme grave, il avait aussi une crise de rhumatisme aigue puisqu’il avait même du mal à se tenir debout à cause de ces crises rhumatismales », a expliqué le docteur Ataoulaye Sall.

Sam Samoura pour Guinee7.com