Comme nous l’annoncions dans l’une de nos précédentes dépêches, un marabout très réputé à Labé, et sa bande, ont été interpellés par une équipe mixte de la gendarmerie et de la police, ce mardi 8 octobre 2019. Après leur interpellation, plusieurs filles qui ont contacté le reporter de Guinee7.com disent être victimes de viol de la part de ce marabout.

Ils sont au total sept marabouts, actuellement détenus à l’escadron mobile de la gendarmerie N°8 de Labé. Thierno Saidou Bah, le maître qui dit exercer ce métier depuis plus de 14 ans, a présentement six jeunes qu’il initie et qui travaillent avec lui : Oumar Bailo Baldé, Mamadou Diouldé Baldé, Daouda Bah, Ismaël Bah, Mamadou Bah et Abdourahamane Diallo. Après leur arrestation, les plaintes des jeunes filles fusent de partout. En ce moment même, une des victimes qui est en audition à la gendarmerie, nous a confié ceci : «  Moi, je ne vis pas à Labé, je suis là pour un séjour dans ma grande famille. J’ai des soucis présentement avec mon mari ; c’est ainsi qu’un jeune m’a recommandé ce marabout Thierno Saidou. Arrivée chez lui, il a dit qu’il pouvait m’aider et qu’en retour, je lui payerais la somme de 300.000 FG, qu’il allait me laver avec de l’eau mystique pendant 15 jours. Pour cela, je devais me présenter chaque soir, à 18 heures, chez lui. Mais depuis qu’il a commencé à me laver avec cette eau, je ne me contrôle plus. Je ne mange presque pas ; tout le temps, je  suis avec lui. Les autres patients, il les lave dans la case ronde, c’est moi seule qu’il lave dans sa chambre. Des fois, quand je suis chez moi, même si je suis en train de manger, dès qu’il m’appelle, j’abandonne et je le rejoins. Dès fois, je passe la nuit même chez lui ; parfois aussi, il m’amène en boite de nuit. Quand je suis chez lui, je perds souvent conscience et à mon réveil, je me retrouve parfois nue », a t- elle expliqué en larmes.

Plusieurs autres filles qui ont joint notre rédaction au téléphone, ont témoigné de la même façon. Cependant, elles n’osent pas pour le moment se présenter à la gendarmerie, par peur de certaines pesanteurs sociales.

Les mis en cause devraient très prochainement être déférés au tribunal de première instance de Labé.

Nous vous proposons ci-dessous une vidéo  du domicile dudit marabout.

Mohamed Samoura pour Guinee7.com  

Publicités

Laisser un commentaire