L’Africain a choisi la terre à la lune ! (Par Pr. Guillaume Hawing)

J’ai choisi de m’adresser à mes détracteurs dans  un français  simple de 49 lignes(soit 7*7 lignes), logées sur une page et demie. L’Afrique est un défi et la Guinée est le parrain de ce défi. Certes, l’homme ne choisit pas quand venir sur la terre, ni quand quitter la terre. Mais il peut choisir quel sens et quel domaine de définition choisir pour sa vie. Si chez les autres, la vie est un simple combat, ici  en Guinée, elle est combat et mouvements d’humeur.

Choisir de se donner aux jeux d’esprit en Guinée, c’est choisir d’être la poubelle des semi-intellectuels. Car, chez les intellectuels, les vrais : L’émotion ne cède jamais le pas à la raison, les lignes ne sont jamais gouvernées par une science infuse et confuse, les conversions ne sont jamais maladroites et unilatérales, l’est n’est jamais confondu à l’ouest, la différence entre le pied gauche et celui droit est connu (le pied gauche ne chausse jamais à la place du pied droit), la science ne se limite jamais à un cercle où le rayon est égal à la mesure des bras étendus, les possessifs « Tu me connais ? Tu veux savoir qui je suis ? Tu connais mon C.V ? Tu sais où j’ai étudié ? Tu connais le nom de mon université de formation?  »  Ne sont jamais les forces de l’argument pour asseoir la conviction dans une contradiction. E enfin, l’intellectuel le vrai, n’attaque jamais la science de Paul et laisser celle de Pierre, si  toute fois les sciences de Paul et de Pierre traitent les mêmes choses et obéissent à la même rigueur scientifique.

De tous les articles que j’ai postés, ceux : Elhadj Mamadou  Cellou Dallein Diallo : Découvertes surprenantes et La vie incroyable de trois chefs d’Etat : Deux américains et un africain, ont vraiment fait couler l’encre. Entre les lignes, certains dans le rôle d’apprécier l’article et d’autres dans le rôle d’exposer sa légèreté et son caractère ascientifique. Loin d’être l’avocat et le juge, j’aimerais tout simplement dire ceci : Quand on a décidé de démonter de toute pièce ma réflexion sur les coïncidences autour du Président Alpha Condé, on doit s’assumer intellectuellement et aller jusqu’au bout en démontant également de toute pièce : la légèreté et le caractère ascientifique des coïncidences sur les présidents américains, notamment : Ronald Reagan,  Jefferson,  Kennedy et Lincoln. Coïncidences qui sont établies il y a des siècles et qui sont considérées comme des légendes. Etant donné que ces coïncidences autour des 4 présidents américains sont traitées avec les mêmes rigueurs scientifiques que les miennes, la bonne question serait de savoir pourquoi les quatre autres sont jugées scientifiques jusqu’à devenir des légendes et que celles autour du Président Alpha Condé sont jugées ascientifiques ? En n’ayant pas de réponses plus ou moins acceptables à cette interrogation, on peut être sûr que les lignes de mes contradicteurs sont celles mesurées sur taille ; celles non universelles mais plutôt privées et personnelles. Et enfin, celles forcement orientées contre une personne qui n’écrit pas ce que leurs yeux veulent lire.

Convaincu que vous mes détracteurs, ignorez tout d’une rigueur scientifique dans sa démarche, tenez, je vous apprends ceci : Pour ce cas précis de la ‘’ Vie incroyable de trois chefs d’Etat : Deux américains et un africain’’ Une infirmation ou affirmation soutenue par une rigueur scientifique extraordinairement incontestable et irréprochable, doit se présenter comme suit :

1)Soit on démontre que toutes les trois coïncidences sont fausses ;
2)Soit on démontre que l’une est fausse et que les deux autres sont vraies ;
3)Soit on démontre que deux sont fausses et que l’une est vraie ;
4)Soit  on démontre que toutes les trois sont vraies ;
5)Ou enfin, on s’abstient de tout commentaire ;

Cette petite théorie, connue en ses 4 premiers points d’univers des cas possibles, que vous ignorez certainement, est pour moi un énorme plaisir de vous l’apprendre, surtout que vous veniez  des universités jamais égalées. Estomaqué, oui très estomaqué ! Car, très étonnement, très  incroyablement et  très bizarrement, mes détracteurs ne se retrouvent nulle part des 5 cas cités. Les intellectuels les vrais, les avertis, les esprits systématiques, ceux qui écrivent avec l’esprit et lisent avec les yeux  tireront une conclusion.

Pour finir et tourner définitivement avec cette page de médiocrité, je pense et dis ceci : Si le combat entre l’Afrique et l’Occident est un combat d’idées, celui entre africain et africain est un mouvement d’humeur. Si les autres utilisent leur intelligence pour aller sur la lune, les africains quant à eux, utilisent les leurs pour rester sur la terre et les guinéens l’utilisent pour entrer sous la terre. Si les autres utilisent leur intelligence pour immortaliser les hommes symboles forts, les africains quant à eux, utilisent les leurs pour effacer toutes les traces des hommes symboles forts et les guinéens l’utilisent pour nier et effacer les hommes symboles forts. Comme on peut me confisquer tout sauf ce que j’ai dans la tête, Dieu merci !

Echelle:
Taille de police: 11
Page: 1 et 1/2
Lignes: 49
Mots:900 au plus
cibles: détracteurs

Pr. Guillaume Hawing

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici