L’Ambassade des États-Unis à Conakry a accueilli l’arrivée du deuxième lot de vaccins offerts par le Gouvernement des États-Unis et ses partenaires internationaux à travers le mécanisme Gavi-COVAX. Ces dons de vaccins s’inscrivent dans le cadre des efforts mondiaux de l’administration Biden-Harris pour lutter contre la pandémie de COVID-19 et de la promesse des États-Unis de fournir initialement au moins 15 millions de doses à l’Afrique et d’envoyer 80 millions de doses dans le reste du monde. Les États-Unis ont approuvé l’octroi de 4 milliards de dollars à Gavi et ont fourni une contribution initiale de 2 milliards de dollars pour garantir que toutes les économies bénéficient d’un accès équitable à des vaccins COVID-19 sûrs et efficaces dans les mêmes délais d’urgence. Le gouvernement américain a coordonné étroitement avec l’Union africaine et le CDC Afrique les allocations aux pays. Les 130 000 doses de vaccin Astra Zeneca sont arrivées via COVAX à Conakry le dimanche 15 août.

L’arrivée des vaccins vient compléter la campagne de vaccination de la Guinée face à la vague de nouvelles variantes de la pandémie de COVID-19. Ce don permettra de protéger le peuple guinéen des ravages du virus COVID-19 et de commencer à réduire les obstacles à la reconstruction de l’économie guinéenne. Alors que les États-Unis continuent à lutter contre la pandémie de COVID-19 chez eux et à mettre fin à la pandémie dans le monde, le Président Biden a promis que les États-Unis seront un arsenal de vaccins pour le monde.

Comme l’a déclaré le président Biden, « Depuis le début de ma présidence, nous avons été clairs sur le fait que nous devons également attaquer ce virus au niveau mondial.  Il s’agit de notre responsabilité – notre obligation humanitaire de sauver autant de vies que possible – et de notre responsabilité envers nos valeurs. Nous allons contribuer à sortir le monde de cette pandémie, en travaillant aux côtés de nos partenaires mondiaux. »

# # #